A LA UNE

Cérémonie du 11 novembre

Cérémonie du 11 novembre à 11h30 au monument aux morts
 

Mieux vivre ensemble


La lutte contre l’ambroisie (Ambrosia artemisiifolia)


Cette plante hautement allergisante pour les voies respiratoires constitue une menace grandissante pour la santé publique. Pour l’hexagone, c’est la vallée du Rhône et les contrées voisines qui enregistrent le plus fort taux de concentration de pollens dans l’air ambiant.

L’arrachage ou le fauchage avant l’apparition des fleurs et, corrélativement, de la libération des pollens, puis de la montée en graines, constituent actuellement les principaux moyens de lutte contre la libération des pollens et la propagation de cette plante.  L’ambroisie envahit tout particulièrement les espaces exempts de couvert végétal, tels que les chantiers, le lit des cours d’eau et les espaces de culture.

Devant la progression des zones colonisées par cette plante, les pouvoirs publics lancent un appel à la responsabilité de chacun, services de l’état, communes, entreprises de travaux publics, agriculteurs, particuliers, etc. pour détruire les plantes d’ambroisie chaque fois que possible.

Pour l’identifier : Lorsqu’elle atteint 20 cm de développement, l’ambroisie présente de nombreuses similitudes avec une plante d’œillet d’inde, mais avec un feuillage un peu moins découpé et surtout l’absence totale de l’odeur si caractéristique de l’œillet d’inde qui imprègne les doigts au contact de son feuillage.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet de la D.R.A.S.S. (Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales) à l’aide du lien ci-dessous :

 www.chs-drome-sante.org/.../ambroisie.html

 

Prescriptions concernant la lutte contre les nuisances sonores liées aux travaux de bricolage ou de jardinage

 

L’arrêté municipal n° 99.12 prévoit, entre autres dispositions, en son article 3 :

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques, etc. ne peuvent être effectués que :

- les jours ouvrables : de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 19h30,

- les samedis : de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00,

- les dimanches et jours fériés : de 10h00 à 12h00. »

Bons sens, courtoisie et tolérance doivent raisonnablement accompagner ces prescriptions.

L’arrêté municipal n° 99.12 est affiché en mairie dans son intégralité.