A LA UNE

Rencontre du Vieux Village

Association, habitants et élus se sont retrouvés le 5 mai 2021

Lire la suite 

Un champion du croissant

Un champion à Mirabel et Blacons

Comm'une info

Le Comm'une Info de Mai est paru.

Vous pouvez le retrouver en ligne ici

Réunion du Conseil Municipal

Convocation du Conseil Municipal

Usine à Billes

Logements et locaux artisanaux disponibles

Inscriptions scolaires

Modalités d'inscription à l'Ecole Maternelle des Berthalais
 

Actualités


27 mai 2021

Association, habitants et élus se sont retrouvés le 5 mai 2021

Lire la suite 

21 mai 2021
Un champion à Mirabel et Blacons
12 mai 2021

Le Comm'une Info de Mai est paru.

Vous pouvez le retrouver en ligne ici

27 avril 2021
Convocation du Conseil Municipal
27 avril 2021

Logements et locaux artisanaux disponibles

16 mars 2021
Modalités d'inscription à l'Ecole Maternelle des Berthalais
13 octobre 2020

OUVERTURE DES COMMISSIONS CITOYENNES : CONSTRUISONS ENSEMBLE...

LES MOBILITES DOUCES A MIRABEL ET BLACONS

Mardi 13 octobre de 18h30 à 20h30 à la salle polyvalente

26 mai 2020

Mardi 26 mai à 18h30 à la salle polyvalente.

Public limité

22 avril 2020

Si vous n'avez pû retirer les masques offerts par la Région Auvergne Rhône Alpes ce samedi 16 mai, vous pouvez les retirer en mairie ( voir les modalités)

Voir les modalités

15 février 2020

Repas italien au profit de l'association Transalpine

Bulletin d'inscription

31 janvier 2020

Vendredi 31 janvier, 20h
Réservations : Centre Social MJC Nini Chaize - 04 75 25 14 20

« Sois sage et désobéis »

Désobéir, c’est mal. C’est du moins ce que l’on apprend aux enfants. Mais que faire lorsqu’un système avance vers le gouffre, et que s’opposer à ses règles devient le seul moyen d’éviter le pire ? Julie Cordier et Marianne Téton plongent le spectateur dans un futur proche pour interroger la notion de désobéissance et notre capacité à inventer de nouveaux mondes. Pétrie d’écologie, leur fable fait rageusement échos aux enjeux contemporains. La terre aura la parole, des choix seront faits, et les enfants porteront la révolte. Parce que c’est à eux que ce spectacle s’adresse, par eux qu’il existe, et que c’est à nous tous, avec eux, qu’il revient d’inventer les courages de demain.