A LA UNE

 

Le quartier bellevue


Jusqu'à la moitié du XX° siècle, la commune de Blacons s'arrêtait à la Gervanne. A l'ouest c'était déjà la commune d'Aouste-sur-Sye. Une première pétition circulait en 1906 pour les habitants du quartier de la rive droite de la Gervanne – Romezon, la Plaine de Blacons, le Cros d'Aoste, les Foulons,Peyrouland et Sommelonge – regroupé sous le nom de Bellevue demandant le rattachement à la commune de Mirabel et Blacons. Les raisons justifiant cette demande étaient aussi nombreuses que celles de ceux qui la refusaient. Les habitants de Bellevue disant qu'ils sont trop loin du centre d'Aouste et les habitants d'Aouste prétextant qu'il n'y a ni poste, ni gare à Blacons, ni même une école digne de ce nom.

Mais le développement de Blacons et les constructions successives vont modifier la situation. En 1913 la proposition des P.T.T. de créer un bureau de poste aux Berthalais qui desservirait aussi Montclar et Suze est refusé par le conseil municipal de Mirabel et Blacons. La même année la commune est rattachée au réseau téléphonique ( corrigeant l'ajournement de 1899).

En 1914, la station de Piégros devient gare. En 1927 la commune est électrifiée mais l'agence postale n'ouvrira qu'en 1954, transformée en recette-distribution des P.T.T. qu'en 1962. Néanmoins dès 1946,  le quartier de Bellevue jusqu'au pont des Chenaux est rattaché à la commune de Mirabel et Blacons.